Guide et une astuce pour huiler son parquet

Si vous avez un parquet huilé, vous devez le garder en bon état. Si le parquet montre des signes d’usure à moyen ou long terme, il doit être nettoyé et rafraîchi avec une couche d’huile. Entretenir un sol huilé pendant une période prolongée est bénéfique, car l’huilage nécessite un ponçage plus léger qu’un parquet verni. Voici les différentes étapes à franchir pour avoir un bon rendu de l’opération d’huilage.

À propos de l’huile de parquet 

Il existe deux manières de lubrifier un parquet. L’enduit en huile de protection annuelle et l’huilage de remise à neuf. Ce dernier est en général effectué par un spécialiste. Il y a plusieurs étapes à suivre afin d’appliquer de l’huile idéale sur un plancher. De la sélection de l’huile jusqu’au séchage, cet article raconte les bases et les étapes à faire avant, pendant et après le huilage d’un parquet.

Le bon choix de l’huile 

Un soin particulier doit être apporté au choix de l’huile à utiliser pour l’entretien, avant de préparer le parquet. Il y a des options qui se présentent à vous. Vous pouvez choisir de l’huile écologique, de l’huile colorée. Il existe aussi de l’huile cire, il ne vous reste qu’à en choisir une.

Les huiles colorées sont notamment adaptées si vous avez un plancher en bâton rompu. Cela est aussi réalisable sur un parquet brut. Ces deux types de parquets ont un grand avantage. Vous pouvez choisir parmi une large gamme de couleurs. Le choix entre l’huile colorée et l’huile de cire n’est qu’une question de goût.

La préparation du parquet

Pour le paquet teinté : assurez-vous d’abord qu’il n’y a pas de zones de décoloration. Si vous constatez des ailettes non protégées, poncez-les légèrement avec le type de papier de verre approprié (environ 150 points). Après cela, appliquez de l’huile teintée sur l’endroit que vous souhaitez réparer.

S’il n’y a pas de parquet teinté, les préparations précédentes ne sont pas nécessaires. Vous pouvez passer à l’étape suivante. Polissez le sol avec du papier de verre 150 points. Faites un ponçage légèrement avec du papier dans les zones moins fréquentées. Appuyez fortement sur les zones à très fréquentées. Il est à savoir que le but de ce processus n’est pas d’éliminer complètement l’huile du parquet, mais transformer la surface plus collante et un peu rugueuse.

L’huilage du parquet 

Avant l’huilage, le parquet doit être bien sec et dépourvu de moindre d’humidité. Il doit avoir de la température entre 12 °C et 25 °C. L’utilisation d’un applicateur ou d’un chiffon est un bon choix pour huiler votre parquet. Il est conseillé de ne traiter que de petite surface afin que l’huile sèche brusquement. Étalez toujours l’huile suivant le sens des sections du parquet et ne le laissez pas d’excès d’huile. Il est conseillé d’appliquer deux couches d’huile très fines au lieu d’appliquer une seule et grosse couche avant le séchage du parquet.

Faites un séchage pendant un jour (24 h). Il ne vous reste qu’un rangement du matériel utilisé pour appliquer de l’huile. Afin d’éviter les risques de calcination, trempez-le dans un seau d’eau pendant un jour et une nuit.